par ici les commentaires...

26 juillet 2010

Des nouvelles des zados!

Comme le temps passe... bla bla bla... désolée... bla bla bla... très occupée... bla bla bla... des soucis... bla bla bla... j'aurais bien voulu... bla bla bla... pas pu... bla bla bla... bon.
Des nouvelles des zados? Des nouvelles des zados.

Princesse.
Une chenille, si jolie soit-elle, doit se transformer un jour pour devenir papillon. Donc elle forme une chrysalide autour d'elle, bien étanche, bien solide, très très très fermée, et là, ce qui se passe à l'intérieur, après, je ne vous dis pas, c'est l'horreur. La chenille perd ses poils, couleurs, pattes, durcit, noircit, se nécrose, tout ça se transforme en une espèce de bouillie indifférenciée, mais oui, pas telle partie de chenille qui se transforme en partie de papillon, non non, tout ça devient liquide, probablement gluant, et ça ne sent vraisemblablement pas très bon, et après, seulement après, quand tout est bien liquide et bien indifférencié et bien gluant, ça commence à se réorganiser, autour de petits noyaux appelés joliment bourgeons imaginaux, à se mettre en ordre, les cellules de pattes deviendront les pattes, les cellules des ailes deviendront des ailes, les cellules d'antennes deviendront des antennes, et, plusieurs jours, semaines ou mois plus tard, selon les espèces et le climat, quand tout est prêt, miracle, le papillon ouvre son cocon, se défroisse et sèche les ailes puis s'envole, magnifique, vivre sa vie, sa vraie vie.
Bon... je ne sais pas pourquoi, mais j'ai comme l'impression que Princesse, ma Princesse, sous ses airs de courageuse fille de bonne (!) famille, se sent en plein stade chrysalide, avec tous les désagréments que cela comporte.
Moi, je ne suis pas inquiète, je sais (parce que j'ai beaucoup regardé les chenilles, les chrysalides et les papillons quand j'étais petite) que ça ne durera pas, qu'il faut attendre, et que le résultat sera exceptionnel.
Mais elle, à l'intérieur de la chrysalide, ben... elle se sent plutôt en bouillie qu'en devenir, quelque peu indifférenciée et mal dans son cocon.
Vous avez dit adolescente?
Allez, courage, ma Princesse... ce n'est qu'un long et mauvais moment à passer!

Chaton.
Alors là! Je n'en reviens pas. Après 27 mois passés à ne faire absolument rien, à absolument ne rien faire et à n'absolument rien faire, le frémissement tant attendu a eu lieu, et la machine s'est mise en marche. Lentement, mais sûrement. Oui, 27 mois, deux ans et trois mois, autant dire une éternité pour une Manman d'ados, voire encore plus pour un Papa d'ados...
Cela commence en avril, par une formation pour préparer le permis poids lourds, passé avec succès fin juin, qui s'enchaîne avec un stage pratique de deux semaines, et là, miracle, le Chaton travaille si bien qu'on lui propose de rester l'été, histoire d'attendre jusqu'au stage de débardage forestier qu'il veut faire dans les Pyrénées et qui commence en septembre... Vous vous souvenez peut-être de la semaine de sports d'hiver à lui offerte pour @#"?!@# Noël 2008? Et bien, il en était rentré en disant qu'il ferait bien une formation dans le coin, pour pouvoir aller sur les pistes tous les weekends... Bingo!
Chaton mûri, sinon mûr, qui hier soir, à 9 heures, au moment de débarrasser la table nous a déclaré"Bon ben moi, j'monte me pieuter, faut qu'j'me couche tôt, j'ai b'soin d'dormir... j'me lève tôt, demain!!!!"... Quant à ceux qui chercheraient une relation de cause à effet entre le débarrassage de table et sa fatigue subite, ce ne sont "rien qu'à" des mauvaises langues! Il avait vraiment besoin de dormir, ayant fait la fête non stop de vendredi soir à dimanche matin... Pffff!

Bon... allez, on dit que j'essaie d'écrire un peu moins aussi peu souvent?...

14 Commentaire(s):

Anonymous le-gout-des-autres a écrit...

Il était temps que tu reviennes.
J'ai failli attendre...

Princesse se remettra de son adolescence.
Il n'est pas sûr que toi tu t'en remettes...

26/7/10 17:29  
Anonymous Princess' a écrit...

Je suis pas sûre d'apprécier la comparaison avec, comment dis-tu déjà ? une bouillie indifférenciée ?

En plus, je sais pas si c'est fait exprès, mais tu sais comme j'aime les chenilles...

Enfin bon... Comme tu le sais, je t'aime quand je veux !! =D

26/7/10 19:11  
Anonymous co de contes a écrit...

yess...le retour..ouf.;avec de bonnes nouvelles..pour tous..
j'adore le commentaire de ta princesse

27/7/10 08:04  
Anonymous Anonyme a écrit...

J'ai failli me lasser de cliquer...
mab

27/7/10 08:39  
Anonymous M'aods a écrit...

Princesse fait ici référence à un échange de sms récent, pendant un bref séjour que j'ai fait à Rotterdam-Jazz...
Je lui écris: "Mon portable marche quand il veut... mais moi, j'taime tout l'temps!"
Elle me répond illico : "Moi, mon portable marche tout l'temps, et j't'aime quand j'veux! PS: ça tombe bien, j'veux tout l'temps..."

27/7/10 09:14  
Blogger Septentria a écrit...

Contente de te lire à nouveau et de ces nouvelles de tes zados... Je pense parfois à toi en regardant vivre mon Fiston, en plein zado-ification...

27/7/10 10:04  
Anonymous la meli melo a écrit...

Oups, nos commentaires se sont croisés... Ah nos ados qu'on aime tant de tan de tant et qui nous aiment aussi si fort mais sont si mal-adroits.
Il est long le chemin des zados, on l'a tous parcouru, et souvent vite oublié. Dommage.
Dis raconte nous une histoire encore et s'il te plait dessine nous une chenille encore.

27/7/10 18:39  
Anonymous heure-bleue a écrit...

Tu écriras le prochain Noël, que tu n'aimeras pas, comme d'habitude, que Chaton est devenu adulte et j'en resterai immobile sous le coup qui me tue...

27/7/10 18:45  
Anonymous M'ados a écrit...

La nouvelle formule de Princesse : "Tu sais ce qu'elle te dit, la bouillie indifférenciée?...".
Ah! J't'aime trop, ma fille...

29/7/10 10:54  
Blogger François le niçois a écrit...

Ben, dis donc, il était temps ! On se languissait. Et elle était poilue ta chenille avant de se cocooner ?
Si tu travailles tout début septembre, je mangerais bien une bouillie, une brochette de chenilles (ou autre chose) en ta compagnie dans le quartier beuneufeu.
Bises de Nice

30/7/10 20:47  
Blogger claire a écrit...

Ouf mère de trois ados c'est bon d'en rire et je retrouve mes schtroumpfs . Bon bah moi mon quotidien c'est tout le monde part en courant pour débarrasser la table, "où sont mes chaussettes?" Qu'est-ce qu'on mange? "Les chenilles ne connaissent que le parfum peu le savon. Je rentre du boulot j'ai la guitare électrique, la flûte et celui qui a 4 en maths qui vient me supplier pour sa wii. La dernière en date: j'appelle mes loulous pour manger une pizza, j'ai un client au téléphone et j'entends celui de 17 ans "elle est a quoi la pizza?" et je réponds au client qu'il est assez grand pour savoir regarder sa pizza!

Les vacances ont commencé lorsqu'ils ont trouvé leurs copains copines car en attendant: ça râle à la maison "qu'est ce qu'on fait, c'est nul, j'ai faim"
bon en vacances je leur courre après pour qu'ils aillent aux poubelles, je m'étouffe dans le mobil home avec leur parfum.

Mais m'ados le meilleur: des câlins, la plus petite qui m'annonce être adolescente.

Mon de 15 ans lui ne se coupe plus les cheveux mais il y a un mieux il les lave maintenant.

Et mon cher et tendre qui me dit "les enfants se débrouillent tout seul et la maison tourne toute seule"

Ce sont mes chatons et heureusement que mon tendre quand je finis par ressembler à une crêpe périmée vole à mon secours, secoue mes gardes du corps (ils mesurent tous plus d'un mètre soixante dix) et je fais du mimétisme avec mon canapé!

bon si cela vous dérange pas j'aimerais rester dans les parages car mois aussi mes amis en soupent de toutes mes anecdotes et mes plaintes

Chalut à tous

11/8/10 21:53  
Anonymous le-gout-des-autres a écrit...

Et ce stage ? Ca finit comment pour chaton ?
Et la chenille, encore en train de filer son cocon ?

21/8/10 07:48  
Blogger Anne a écrit...

Je passe par là pour la première fois, j'adore le ton décalé de la mère détachée... (sourire) Les ados, je suis dedans moi aussi: Simon qui est presque sorti d'affaire (20ans), Arthur qui essaie après avoir plongé très profond (17ans) et Victor qui bascule lentement du coté obscur de la force (12ans), pour les deux suivants (Clovis, 9ans et Suzanne,3 ans) j'ai encore un peu de temps...

9/10/10 08:28  
Blogger Anne a écrit...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

9/10/10 08:30  

=+=+= Cliquer ici pour ajouter votre commentaire =+=+=

<< Retour à l'accueil de Pauvre ''Manman'' d'ados...