par ici les commentaires...

30 août 2008

Normandie-en-Bourgogne...

J'en suis encore toute ébaubie, nous sommes partis en vacances en famille. Oui, tous les quatre.
Il y a une semaine encore, il ne pouvait en être question, conflit sur conflit, tensions permanentes. Mais Chaton a tout a coup décidé de faire des efforts, l'a annoncé, et... en a faits. Pour partir en vacances. Et Princesse a choisi de venir avec nous plutôt que de faire son stage de reprise d'aviron.

Nous sommes donc partis en Bourgogne, dans la jolie maison d'une jolie amie, juste au bord du canal... Grass'mat', siestes, fromages, bons vins, parties de baby-foot ou de billard dans les cafés, visites, canoë, pique-nique, ricochets... de vraies vacances.
Sur le trajet aller par les chemins de traverse, Papa conduisait (contrairement à la rumeur mysogine, je suis nettement meilleure co-pilote que lui. Et impossible de se fier à Rantanplan, notre GPS, qui s'évertuait à essayer de nous ramener sur les grands axes, que nous voulions soigneusement éviter... vacances obligent!)

J'emmène toujours des tas de livres avec moi, peur de manquer... Souvent, en vacances, je les feuillette à peine, trop occupée à ne rien faire.
Cette fois-ci, j'avais pris les Cosmicomics de Italo Calvino, les deux tomes de nouvelles de Maupassant, les nouvelles de Marcel Aymé, Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja, plus deux romans, un ouvrage de botanique en anglais, et un polar. Pour quatre jours.

A un moment du trajet, je propose de lire quelque chose. Tout le monde est d'accord, et le consensus s'établit autour Maupassant. Le premier tome, pourquoi pas. Quelle page? Princesse donne un nombre au hasard.
Et me voici partie à lire la nouvelle qui commence près de la page désignée, puis une autre, après que Chaton ait choisi à son tour, puis une troisième... Une pause pour se dégourdir les jambes, puis "manman, tu continues?..."

Durant toutes ces vacances, soit quatre jours, à chaque trajet, à chaque repas, à chaque moment "ouvert", j'ai lu pour les miens deux ou trois nouvelles de Maupassant, toujours choisies au hasard dans le tome I de la Pléiade...

Tour à tour émus, amusés, impressionnés, touchés, effrayés, bouleversés par les histoires contées, si souvent cruelles mais terriblement humaines, ils ont été surtout, au bout du compte, conquis, absolument conquis, Princesse, Chaton et mon doux et tendre, par la beauté de la langue, le style, et les multiples facettes du talent de cet absolu génie de la nouvelle...

Quant à moi... réussir à faire partager un bonheur ajoute encore au bonheur, non?...

11 Commentaire(s):

Blogger Septentria a écrit...

Excellente nouvelle ! C'est fascinant de constater que la lecture offerte (c'est comme ça que je l'appelle) plaît à toutes les tranches d'âge... ;-)

30/8/08 20:14  
Blogger bricol-girl a écrit...

Je te sens comme sur un nuage, surtout n'en bouge pas...

31/8/08 12:46  
Anonymous co de contes a écrit...

j'aurai bien aimé être petite souris pour écouter.;participer..
une ambiance douce nimbe ton billet

31/8/08 12:57  
Anonymous le-gout-des-autres a écrit...

"Baisse le capot, on voit le moteur!"
Il n'y a que plus tard qu'on s'aperçoit que l'image n'est pas dénuée de sens. Il s'agit effectivement d'un moteur très puissant...

31/8/08 13:20  
Anonymous Brigitte a écrit...

Bravo , une initiation à "l'aveugle" , c'est génial , en plus , ils ont appréciés !

31/8/08 21:15  
Anonymous Béru a écrit...

"Une vie" en somme...j'adôre Guy ! a bientôt au Rapîdo ;-)

1/9/08 08:54  
Anonymous heure-bleue a écrit...

Il faut dire que Maupassant, qui n'a pas pris une ride, aide à passer de bonnes vacances...

1/9/08 10:03  
Anonymous madame arthur a écrit...

Ah les jolis vacances! belle surprise que t'ont fait les zados...J'espère qu'ils se souviendront de ces moments pendant l'hiver! Et puis des histoires même quand on est grand , qu'est ce que c'est bien!

1/9/08 20:04  
Anonymous Ppn a écrit...

Je t'envie car j'adore lire à voix haute et partager les meilleurs morceaux de mes lectures mais je n'ai aucun succès avec les miens, même pas en voiture.

2/9/08 09:51  
Anonymous liaht a écrit...

Juste garder ce précieux souvenir dans un petit coin de ton coeur pour le ressortir en cas d'orage !!!
Serait-ce ce que ma grand-mère appelait un "moment de grâce" ???!!! en tous cas ça y ressemble fort !!! BIZ

2/9/08 13:01  
Blogger AC a écrit...

Toujours contente de vous lire, et parfois
j'avoue je trouve un peu d'inspiration
sur votre blog...pour mes histoires d'ados.
En Belgique, ce n'est vraiment pas différent de chez vous.

Amicalement
AC
http://salmigondis-etc.over-blog.com/

2/9/08 19:15  

=+=+= Cliquer ici pour ajouter votre commentaire =+=+=

<< Retour à l'accueil de Pauvre ''Manman'' d'ados...